Ah le Cirque de Mafate… Tu ne peux pas venir à la Réunion sans venir y faire un tour ! Et je dirais même que si tu viens à la Réunion, tu dois commencer par le cirque de Mafate !

Je ne sais pas si c’est parce que ça a été mon « premier » aperçu de cette île, mais j’ai trouvé cet endroit absolument incroyable et totalement dépaysant !

Alors c’est sûr, c’est pas l’endroit le plus accessible de la Réunion… Et pour cause, du fait de son relief extrêmement escarpé, aucune route n’y mène et tout se fait à pied !

Tour de Mafate, Cirque de Mafate

COMMENT se rendre Dans le cirque de mafate ?

Il existe plusieurs entrées pour pénétrer dans le cirque de Mafate. Par la rivière des galets au Nord, le col des Boeufs à l’Est, le Maïdo à l’Ouest, le col du Taïbit au Sud… Mais il y en a certainement d’autres dont je n’ai pas connaissances. En tout cas, une chose est sûre, c’est qu’une fois à l’intérieur, tu ne trouveras ni route, ni banque, ni supermarché, ni hôtel !

Ici, il vaut mieux être bien chaussés car on crapahute sur des petits sentiers, certes, super bien aménagés et entretenus, mais très escarpés. On achète ses sandwichs et sa bière locale dans de petites épiceries qui n’ouvrent qu’à des heures bien définies de la journée (en général à partir de 15h). En général, on dort en gîte chez l’habitant, souvent en dortoir mais parfois aussi en chambre double. Et enfin, on paye tout en cash, donc il vaut mieux être prévoyant !

NOTRE Récit dans le cirque de Mafate

À notre arrivée à la Réunion, on a donc directement mis le cap sur le cirque de Salazie (collé au cirque de Mafate mais accessible en voiture celui-ci…) pour nous rendre à Le Bélier. Un petit village tout au bout d’une longue route tortueuse, là où notre gîte nous attendait… En fait, notre plan c’était de rentrer dans le cirque de Mafate par le col des Boeufs et le village de Le Bélier était celui qui se trouvait le plus proche.

Autant te dire que quand tu descends tout juste de l’avion avec seulement quelques heures de sommeil au compteur, il vaut mieux avoir le coeur bien accroché ! Pas toujours évident de négocier ces dizaines de virages sans manquer de redécorer l’intérieur de la bagnole… 😂

Bref, au bout de presque deux heures de route pour seulement 60km, on y est ! C’est ici qu’on dort ce soir, dans un petit bungalow aux « Bungs d’amour ». Pas forcément super facile à trouver surtout quand on arrive de nuit sous une pluie tropicale mais bonne nouvelle, tout le confort y est ! 

On n’est que deux mais on à 6 couchages dont deux grands lits en mezzanine, sait-on jamais en cas d’engueulade ça peut servir… Une belle douche à l’italienne, bon petit bémol car le soir là on n’a pas eu droit à l’eau chaude, la pompe à chaleur n’était pas allumée ! Et pour finir une petite kitchenette si jamais l’envie de concurrencer le cari local nous prenait ! Le tout pour 77€ pour deux, en comptant les petits-déjs.

INTRODUCTION à LA GASTRONOMIE LOCALE

Ah oui, si tu ne le sais pas, le cari c’est THE plat typique de l’île de la Réunion. Premièrement, du riz accompagné. Deuxièmement, des graines comme ils disent, en général des lentilles ou des haricots rouges. Troisièmement, une viande, souvent du poulet ou du porc boukané. « Boukané » ça veut dire fumé au feu de bois d’après ce que j’ai compris… En enfin, un rougail, c’est à dire une petite préparation plus ou moins pimentée pour relever le tout. En règle générale, le rougail est fait à base de tomate. Mais il peut aussi être fait avec des concombres, de la mangue ou autre… Donc ne t’inquiètes pas, si tu viens ici, tu y auras forcément droit ! 

Il est tout à fait possible de manger au gîte et c’est d’ailleurs ce que je te recommande car on a été super bien servi ! On a d’abord été accueilli avec une petite assiette créole et son assortiment de samoussas, de bouchons, et de bonbons piment. Ensuite, on s’est régalé avec un cari poulet pour moi et un cari boukané pour Flo. Autrement dit, la totale pour ce premier repas ! Et pour finir, un petit rhum arrangé et une part de gâteau patate en dessert, histoire de colmater tout ça. En bref, nous voilà déjà bien dépaysés avec le ventre plein prêt à attaquer Mafate demain matin. 

CAP SUR LE COL DES BOEUFS

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit-déj, nous voilà fin prêts. Les sacs sont faits, les chaussures de rando sont aux pieds, nos mollets n’attendent plus qu’à être affutés ! Il est donc temps de reprendre la voiture pour quelques kilomètres…. Attention car ici « quelques kilomètres » signifie un minimum de 50 lacets dont 38 épingles qui nécessitent de repasser la première. La faute à la charrette qui nous fait office de voiture ou bien à la forme des routes ici ?! Je ne sais pas… 

Bref, nous voilà au col des Boeufs où nous laisseront donc notre charrette garée sur le parking surveillé. À partir de maintenant tout se fait à pied.

PARKING SURVEILLÉ DU COL DES BOEUFS
12€/nuit
4€/journée
Mais vu le temps que tu vas passer sur la route et les dizaines de virages que tu vas devoir négocier pour arriver jusqu’ici… J’espère bien que tu ne resteras pas qu’une journée dans Mafate !
Il est aussi possible de laisser la voiture sur un autre parking (gratuit mais non surveillé) plus bas. Mais à priori si c’est pour plusieurs jours, ce n’est pas conseillé…

L'immersion dans le cirque de mafate

COMBIEN DE JOURS dans le cirque de mafate ?

Depuis le parking, tu as deux possibilités. Premièrement, entrer dans le cirque de Mafate en direction du nord vers Aurère ou Ilet à Bourse. Deuxièmement entrer en direction du Sud vers Marla ou la Nouvelle. Je ne pense pas qu’il y ait un sens meilleur que l’autre pour en faire le tour mais on a décidé de commencer par le sud.

Si tu n’as pas 4 ou 5 jours devant toi, tu n’es pas obligé de faire le tour complet du cirque de Mafate. Tu peux te contenter d’une immersion de 2/3 jours et je te garantis que le dépaysement sera déjà top.
L’intérêt d’en faire le tour est de traverser quasiment tous les îlets du cirque. Et forcément d’en d’apprécier la variété des paysages et de sa végétation au fil des jours. 

À la découverte des ilets et des mafatais

Tu vas me dire, un îlet c’est quoi ? Pour les créoles, c’est l’équivalent d’un petit village, généralement situé sur les hauteurs. Mais quand je dis petit village, c’est vraiment petit. Il faut savoir que Mafate regroupe seulement 700 habitants. D’ailleurs le plus grand de ses îlets (La Nouvelle) héberge seulement 150 personnes. 

Pas mal de Mafatais ont ouvert des gîtes (affaire de famille bien souvent) et vivent du tourisme. Une autre grande partie d’entre eux (surtout les hommes) sont employés par l’ONF et entretiennent l’ensemble des sentiers du cirque. Et pour le reste des habitants le mystère reste entier. 

Dans tous les cas une véritable vie de village s’est mise en place dans chacun des îlets. Avec à chaque fois la présence d’une petite école avec une classe unique, d’un dispensaire et d’une épicerie (plutôt destinée aux randonneurs de passage je crois).

Ok mais s'il n'y a pas de route, comment sont-ils approvisionnés ?

Et bien par la voie des airs… par hélico ! Bien pratique pour eux. C’est d’ailleurs aussi par hélico que repartent les poubelles. Et donc tout ce que tu feras entrer dans Mafate et que tu laisseras sur place. J’ai pas eu trop de précisions à ce sujet mais à priori c’est quelque chose que les Mafatais doivent payer et ils le payent assez cher ! Raison de plus, si tu ramènes de la nourriture ou des boissons dans Mafate, de repartir en emportant tes déchets avec toi.

T’inquiètes même dans le cirque de Mafate tu pourras acheter ta petite bière 😉

LES HÉLICOS : UN FLÉAU ?

Malheureusement tous les hélicos que tu verras ne sont pas destinés à approvisionner les Mafatais, et la plus grande partie d’entre eux baladent des touristes ! Ça fait partie d’un des plus gros business de l’île d’ailleurs ! Alors ok ça doit être sympa de voir tous ces beaux paysages de là-haut, de descendre dans les cirques, de surplomber les cascades, le volcan etc… 

Mais en plus de ne pas être super écolo, c’est juste super bruyant et je me demande comment les Mafatais ont pu un jour accepter ça… Peut-être qu’ils n’ont tout simplement pas le choix… Peut-être que c’est la contre-partie de leur approvisionnement… 

Je ne sais pas trop. Mais pour y avoir randonné que cinq jours, c’est vrai que j’ai trouvé ça un peu dommage. Tous les matins, on entend le bal incessant des hélicos alors qu’on se trouve dans un cadre qui paraît sauvage et préservé.
Mais bon c’est ainsi et à priori c’est pas près de changer…

Cirque de Mafate

Manger et DORMIR DANS le cirque de MAFATE

Comme je te l’ai dit, tu ne trouveras ici aucun hôtel de luxe, ni aucun hôtel tout court d’ailleurs. Uniquement des petits gîtes à taille humaine tenus par des familles de Mafatais. Je te conseille de réserver tes nuits suffisamment à l’avance car les hébergements dans chacun des îlets ne sont pas super nombreux. Il existe 43 gîtes au total sur tout le cirque, mais certains îlets ne comptent qu’un seul gîte. C’est le cas de Ilet à Malheur ou de Cayenne par exemple.

Tour de Mafate, Cirque de Mafate

QUELLES PRESTATIONS DANS LES GÎTES ?

Généralement tous les gîtes proposent le repas du soir à ses hôtes, moyennant une somme comprise entre 25 et 30€ selon les gîtes (entrée, plat, dessert + rhum arrangé). Tu pourras donc te délecter d’un bon cari poulet le premier soir, d’un cari poulet le deuxième soir, d’un cari poulet le troisième soir et si tu es chanceux tu pourras peut-être goûter un cari boukané le quatrième soir ahah ! Je t’ai prévenu, le cari c’est THE plat typique, tu vas en manger matin, midi et soir et tu finiras même par en rêver la nuit ! 😂

Les prix des nuits dans les gîtes varient d’un établissement à l’autre mais il faut en général compter entre 40 et 50€ pour deux, en comprenant les petits-déj.

la question des repas du midi

Pour ce qui est des repas du midi, le plus simple est de miser sur les sandwichs. Certains gîtes pourront t’en préparer pour le lendemain matin mais si ce n’est pas le cas il faudra alors tout miser sur l’épicerie du coin. Par contre je te mets en garde par rapport aux horaires d’ouvertures de celles-ci car on s’est fait avoir un jour en arrivant à Roche Plate.

Partis un peu trop tôt le matin ou marché un peu trop vite, j’en sais rien… Toujours est-il qu’on est arrivé au gîte suivant, sur les coups de 13h et que ses portes n’ouvraient qu’à 15 heures. On s’est donc dirigés vers la seule épicerie du coin mais pas de bol, elle n’ouvrait qu’à 15 heures aussi ! Plus d’eau et plus rien à grignoter, autant dire que sur le coup là on a mal géré ! 
Mais tu es maintenant prévenu, donc tu ne te feras pas avoir.

Je prends les devants afin que tu ne sois pas surpris une fois sur place. La vie dans Mafate est assez chère ! N’oublie pas que tout y est amené en hélico. Les touristes survolent le cirque pour presque 400 balles de l’heure, donc ne t’attends pas à avoir un jambon beurre pour 2€ ou 3€ ! Ici il faudra plutôt compter 5 ou 6€ et le pain n’est pas toujours très frais.
M’enfin je te rappelle que tu pourras largement te rattraper le soir au moment du cari 😉.

Cirque de Mafate

LA MEILLEURE ÉPICERIE – BOULANGERIE
L’endroit où l’on a mangé les meilleurs sandwichs fût à la boulangerie de Aurère, l’îlet le plus au nord du cirque et un des rares à avoir une boulangerie ! Viennoiseries excellentes également ! Attention par contre il faut lui commander les sandwichs la veille au soir.

notre itinéraire dans le cirque de mafate

Comme je te l’ai dit plus haut, pour ces cinq jours dans Mafate, nous avons décidé d’attaquer par la partie sud du cirque au départ du col des Boeufs et voici l’itinéraire que nous avons suivi :

– J1 : Col des Boeufs – La Nouvelle – Marla

– J2 : Marla – Trois Roches – Roche Plate

– J3 : Roche Plate – La Brèche – Les Orangers – Les Lataniers – Cayenne

– J4 : Cayenne – Grand Place – Ilet à Bourse – Ilet à Malheur – La Plaque – Aurère

– J5 : Aurère – Col des Boeufs via le sentier Augustave

Pour voir le détail de chaque journée, les distances, les temps de marches, les dénivelés et bien sûr les traces GPS, mes tips et les photos, j’écrirai prochainement un article complet que tu pourras consulter en cliquant ci-dessous.

ITINÉRAIRE
Pour ce qui est de la partie cartographie et planification de l’itinéraire, je me suis servie des infos présentes sur le site https://randopitons.re/ qui est extrêmement bien détaillé et mis à jour régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ca pourrait aussi t'intéresser...

Pour t’abonner et recevoir mes bons plans et mes derniers articles :

QUI SUIS-JE ?

Julie, travel planner et auteur de ce blog voyage

Moi c’est Julie, organisatrice de road-trip sur-mesure mais surtout grande passionnée de voyage, de photo et de vidéo.

J’ai créé ce blog dans le but de te donner les clés pour voyager un peu différemment, car c’est en sortant des sentiers battus et en quittant sa zone de confort, que le voyage prend tout son sens.