Si tu débutes dans la vidéo, que ce soit pour immortaliser des souvenirs de voyages, des évènements du quotidien ou tout simplement pour le plaisir, je te donne les pires erreurs à éviter mais également mes conseils :

Une des premières erreurs que l’on a tous tendance à faire quand on débute en vidéo, c’est de filmer des séquences à rallonge en se disant « c’est bon sur les 10 minutes, j’arriverais bien à trouver quelque chose de bien ! ».
Dans un sens c’est pas faux (et encore…) mais le problème de cette attitude c’est que ton travail de post-production sera titanesque ! Tu vas passer un temps fou à faire le tri dans tes rushs (= tes clips vidéo) et ça risque de te démoraliser…
Imagine, te taper 50 clips de 10 minutes chacun, pour essayer d’en extraire des morceaux potables de quelques secondes seulement… C’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Il est donc préférable de filmer des séquences de quelques secondes (10-15 secondes), et de ne pas dépasser la minute de vidéo. Tu gagneras ainsi un temps fou lors du montage.

Ne t’inquiète pas tu n’useras pas le bouton de ta caméra ou de ton réflex si tu fais plein de petites séquences plutôt qu’une seule très longue.

Lorsque l’on débute en vidéo, on a tendance à se contenter d’une seule prise de vue pour une scène et basta. Qu’est ce qui te dit qu’elle sera réussie ? Peut-être vaut-il mieux mettre toutes les chances de ton côté en en faisant 3 ou 4 sous des angles ou avec des réglages un peu différents, qui sait… la meilleure sera peut-être la dernière !

A mon avis, il s’agit de la plus grosse erreur… Mais je ne te jette pas la pierre, tu n’y es pas pour grand-chose ! C’est normal, lorsque l’on débute, de se retrouver un peu à cours d’imagination en termes de prises de vue. Rassure-toi, ça s’apprend et la meilleure technique pour cela c’est de regarder d’autres vidéos sur YouTube pour s’en inspirer.

Evite de filmer en permanence à hauteur d’homme, essaye de varier les plaisirs :

  • Plongée,
  • Contre-plongée,
  • Plan rapproché,
  • Caméra posée à même le sol,
  • Caméra posée dans un coffre ou au fond d’un sac, dirigée vers l’extérieur afin de te voir l’ouvrir

Il est aussi très intéressant de filmer une seule et même scène/sujet sous plusieurs angles afin de pouvoir ajouter du dynamisme au moment du montage. Tu comprendras assez facilement que le spectateur risque de s’ennuyer face à un plan fixe de 30 secondes alors que si tu filmes plusieurs séquences de 5 secondes de cette même scène, sous différents angles, une fois mis bout à bout, ce sera bien plus digeste et plaisant à regarder.
Par exemple, pour filmer un véhicule : tu peux faire une prise de vue très rapprochée de la clé qui tourne pour démarrer le moteur, puis une prise de vue statique de l’extérieur avec le véhicule qui passe devant toi, une autre prise de vue avec la caméra posée sur le tableau de bord, une prise de vue par la fenêtre en filmant la route qui s’éloigne dans le rétroviseur, un plan rapproché d’une des roues qui tourne…

Bref, ce ne sont que quelques idées qui me passent par la tête mais il y en a à l’infini !

Ça a déjà dû t’arriver de tomber sur une vidéo qui bouge dans tous les sens au point de te donner envie de vomir (ça arrive même parfois dans les films, mais c’est rare).
Il n’y a rien de pire effectivement que d’avoir une image qui n’est pas stable !
Si tu n’as pas de stabilisateur ou que ta caméra/réflex ne dispose pas de stabilisateur numérique intégré alors évite absolument :

  • D’essayer de suivre ton sujet ne serait-ce qu’en pivotant (sauf si tu as un trépied)
  • De filmer en marchant et encore moins en courant
  • De zoomer en filmant (souvent les bagues de zoom des réflex ne sont pas très fluides et génèrent des à-coups)

Privilégie donc des prises de vue statiques où comme son nom l’indique soit c’est toi qui ne bouge pas, soit tu poses ta caméra sur un support fixe et immobile. Ce n’est pas grand-chose mais le rendu sera tout de suite plus professionnel.

L’idéal étant bien évidemment de pouvoir investir dans un stabilisateur ou dans une caméra stabilisée (les Gopro à partir de la Hero 7 sont super performantes de ce point de vue là).

Dernière erreur à éviter : celle de se tenir trop éloigné de son sujet ou de la scène que l’on souhaite filmer.
Cette erreur est d’autant plus valable si tu filmes avec une GoPro ou tout autre caméra avec un plan extra-large. En effet, l’angle de vue d’une GoPro est de 170°, autant dire qu’il faut déjà y aller pour ne pas réussir à faire rentrer ce que tu veux dans le cadre ! Ça a donc cet avantage de faciliter le cadrage, mais ça a aussi l’énorme inconvénient de déformer un peu l’image et surtout d’éloigner ton sujet.

Conclusion : n’hésite pas à venir au plus près de ce que tu veux immortaliser !
Si tu filmes avec un réflex c’est d’autant plus chouette que tu pourras faire des gros plans en jouant sur la profondeur de champs, créant ainsi des zones nettes et des zones floues très artistiques.

TU MANQUES DE TEMPS POUR MONTER TES VIDéOS ?

Que ce soit les vidéos d’un road-trip, d’une rando, ou simplement d’un week-end, je m’occupe du montage !
Intéressé(e) ? Contacte-moi en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour t’abonner et recevoir mes bons plans et mes derniers articles :

QUI SUIS-JE ?

Julie, auteur de ce blog

Moi c’est Julie, organisatrice de road-trip sur-mesure mais surtout grande passionnée de voyage, de photo et de vidéo.

J’ai créé ce blog dans le but de te donner les clés pour voyager un peu différemment, car c’est en sortant des sentiers battus et en quittant sa zone de confort, que le voyage prend tout son sens.