On a beau dire que l’habit ne fait pas le moine, dans le domaine de l’outdoor et notamment de la rando et des bivouacs, avoir un bon équipement assurera tout de même une belle expérience…

Dans cet article, je te dévoile la liste complète de mes vêtements techniques de randonnée (ainsi que leur référence). Bref, tout ce que je porte lorsque je pars randonner été comme hiver.

1. Ma veste Hardshell

La veste Hardshell, c’est la couche qui te protège des intempéries quand le temps se gâte.
Cette veste est dotée d’une membrane particulière qui permet de te protéger du vent et de la pluie, tout en permettant à la transpiration de s’évacuer afin que tu restes au sec.

Cette membrane peut être une membrane Gore-tex par exemple (c’est la plus connue), mais il en existe plusieurs marques : la mienne étant une Dry Tech (imperméabilité : 20000 mm, perméabilité : 24300 g/m²/24 h).

Je porte la veste Masao Light de la marque MAMMUT, que tu trouveras ici au prix de 299€ : https://amzn.to/2AGl0bb

Il s’agit d’une veste relativement légère (205g) et compacte. Ses poches sont disposées de façon à pouvoir être accessible même en portant un baudrier et sa capuche est compatible avec un casque, super utile si l’on veut faire de l’alpinisme. Elle dispose d’aérations sous les bras ce qui permet de réguler au mieux la température à l’intérieur et de réduire le risque de transpirer, ce qui entraînerait ensuite un refroidissement.

2. Ma doudoune

J’ai opté pour une doudoune en duvet indiquée pour des T°C allant jusqu’à -10°C.
Je l’ai validée par un bon -15°C lors d’une sortie alpinisme dans le massif du Mont Rose.

Elle a un pouvoir gonflant de 800 cuin (le max qui existe), un ratio 90% de duvet et 10% de plumettes et un grammage de duvet de 111g (seul petit bémol, car c’est un grammage assez faible), mais c’est également ce qui explique son prix extrêmement abordable de 100€.

Dispo chez décathlon ou ici : https://www.decathlon.fr/p/doudoune-en-duvet-d-alpinisme-femme-alpinism-light-bleu/_/R-p-177434?mc=8510074&c=BLEU

3. Mes polaires

J’ai deux polaires : une sous forme de veste (très chaude) et l’autre sous la forme d’un pull avec un col montant et zip à mi-poitrine (un peu plus légère). Toutes les deux répondent à la technologie Polartec.
Il s’agit d’une matière qui retient aussi bien la chaleur que la laine mais qui évacue beaucoup mieux l’humidité, ce qui en fait un matériau de choix pour toutes les activités outdoor.

Ma veste polaire Mammut Aconcagua : https://amzn.to/3gQYjkZ

Mon sweat polaire Salewa Ortles : https://amzn.to/2XzGnmn

4. Mon sous-pull thermique

Il s’agit d’un sous-pull manche longue en laine de mérinos avec un grammage de 260g/m2 (la gamme la plus chaude). L’intérêt de la laine de mérinos est son excellente thermo-régulation par temps froid comme par temps chaud et sa grande capacité à évacuer l’humidité.
Mon sous-pull est le modèle ICEBREAKER 260 Tech L/S Crewe, dispo ici au prix de 60-80€ : https://amzn.to/3bP4Wkh

5. Mon collant thermique

Mon collant est également un sous-vêtement thermique en laine de mérinos avec un grammage de 240g/m2.
Je le porte la nuit dans mon sac de couchage lors des fraîches nuits de bivouac ou en sous-couche sous mon pantalon de randonnée lors des randos hivernales ou courses glaciaires.

Il s’agit du modèle CRAFT Merino 240 (85€) dispo ici : https://amzn.to/2X71Pjj

6. Mes pantalons de randonnée

J’ai deux types de pantalons de rando :

Un premier en toile relativement fin que je définirais comme 3 saisons, que je porte lors des randos fraîches ou lors des soirées d’été en bivouac, bref toute l’année sauf en hiver.

Modèle de chez décathlon FORCLAZ Pantalon TREK 500, dispo à 30€ ici : https://www.decathlon.fr/p/pantalon-de-trek-montagne-trek-500-gris-fonce-femme/_/R-p-192295?mc=8520891&c=VERT_KAKI
Il est ultra-pratique et se prête extrêmement bien aux treks en autonomie avec ses nombreuses poches. Il existe également des modèle qui peuvent se transformer en short. Ça peut être pratique…

Et le deuxième est bien plus épais avec une couche en polaire à l’intérieur que je porte lors des randonnées hivernales ou en haute altitude (3000-4000m et plus).

Modèle SIMOND Pantalon d’alpinisme Alpinism dispo à 60€ ici : https://www.decathlon.fr/p/pantalon-d-alpinisme-femme-alpinism-noir/_/R-p-133046?mc=8386811&c=NOIR

7. Mon sur-pantalon imperméable

Le sur-pantalon est l’équivalent de la veste hardshell pour le bas.
C’est une couche supplémentaire que tu pourras enfiler au-dessus de ton pantalon de randonnée et qui va te protéger des intempéries (vent, pluie, neige…).

Le modèle que j’utilise vient de chez décathlon : SIMOND SUR-PANTALON IMPERMÉABLE D’ALPINISME FEMME – ALPINISM ROUGE dispo à 120€ ici : https://www.decathlon.fr/p/sur-pantalon-impermeable-d-alpinisme-femme-alpinism-rouge/_/R-p-133071?mc=8495260&c=ROUGE_ORANGE

8. Mes chaussettes

J’utilise différents paires de chaussettes selon si je randonne avec des chaussures montantes ou des chaussures basses et selon la saison/les T°C.

Dans tous les cas, le coton est à bannir, car il se gorge d’humidité et met beaucoup trop de temps à sécher (surtout quand il est enfermé dans des chaussures pendant des heures et des heures sans voir le jour).
Et qui dit pieds humides, dit automatiquement : AMPOULES !

Je privilégie donc toujours les chaussettes en laine de mérinos, même pour des treks estivaux par fortes chaleurs : la laine de mérinos à cet avantage de très bien réguler les T°C et de bien évacuer la transpiration (en plus de sécher rapidement).

Voici les modèles que je porte : 

Les CRAFT WARM XC (été comme hiver dans mes chaussures montantes), 50% de laine de mérinos, 48% de polyamide et 2% de lycra. Dispos ici : https://amzn.to/3dAd8q4

Les MONNET Gel Protech Trek Wool (en hiver), 60% de laine de mérinos, 29% de polyamide et 11% d’elastane. Dispos ici : https://amzn.to/3eRLh5d

Les SALOMON XA 2-PACK, celles-ci sont en matière synthétique (52% polyester, 46% polyamide, et un peu d’elastane). Je les utilise en été dans les chaussures basses, elles sont dispos ici : https://amzn.to/3cxlXjp

 

9. Mes sous-gants

Tout comme mes sous-vêtements thermiques, mes sous-gants sont en laine de mérinos afin de bénéficier de l’excellente régulation thermique et de la très bonne évacuation de l’humidité de cette matière.

Mes gants sont les ICEBREAKER Oasis Glove Liners (200g/m2 de laine de mérinos) dispo ici : https://amzn.to/2XA3c9n

10. Mes moufles

Alors, il y a la team gants et la team moufles. Personnellement je suis de cette dernière.
Je me considère comme très frileuse et c’est dans les moufles que j’ai le moins froid.
J’ai opté pour un modèle de chez BLACK DIAMOND Mercury Mitts, dispo ici au prix de 70€ (au lieu de 100€) : https://amzn.to/3cyrOok

Elles sont vraiment super épaisses et très très chaudes. Indiquées pour des T°C allant jusqu’à -29°C. Personnellement j’ai pu les tester et les valider jusqu’à des T°C de « seulement » -15°C.
Elles sont faites de deux épaisseurs qui peuvent se désolidariser permettant de les faire sécher rapidement si nécessaire ou d’uniquement utiliser l’enveloppe externe qui est imperméable (par dessus des sous-gants par exemple).

BESOIN D'UN COUP DE POUCE POUR FAIRE TON CHOIX ?

Si tu souhaites que je t’aide à dénicher le matériel de randonnée qui est fait pour toi, celui qui te correspond, que ce soit ta toile de tente, ton sac de couchage, ton réchaud ou même que je te conseille par rapport à tes vêtements techniques, n’hésite pas à me contacter ici.

Découvre mes guides...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour t’abonner et recevoir mes bons plans et mes derniers articles :

QUI SUIS-JE ?

Julie, auteur de ce blog

Moi c’est Julie, organisatrice de road-trip sur-mesure mais surtout grande passionnée de voyage, de photo et de vidéo.

J’ai créé ce blog dans le but de te donner les clés pour voyager un peu différemment, car c’est en sortant des sentiers battus et en quittant sa zone de confort, que le voyage prend tout son sens.