Faire le tour de Mafate fait partie des incontournables de l’île de la Réunion.
C’est pas nouveau, la Réunion est un véritable paradis pour les randonneurs et les traileurs ! Tu ne peux pas venir à la Réunion sans venir faire le tour de Mafate. Ou, en tout cas, sans venir le visiter le cirque de Mafate de l’intérieur.

Mafate c’est le seul cirque de l’île de la Réunion à n’être accessible qu’à pied. Aucune route ne le traverse et aucune voiture n’y circule. Ainsi, quand tu arrives dans Mafate, tu oublies tout. Tu te retrouves dans un environnement super sauvage et le dépaysement se fait instantanément. 

Découvre la vidéo de mon tour de mafate

Parce qu’une image vaut mille mots… Avant de te détailler l’itinéraire complet de mon tour de Mafate, voici un petit aperçu en vidéos !

Si tu ne l’as pas encore lu, tu peux aller jeter un coup d’oeil à mon article sur le cirque de Mafate en cliquant ci-dessous. Je t’y présente un peu les particularités du cirque et ce pour quoi je te recommande chaudement d’aller y faire un tour, voire carrément de faire le tour de Mafate !

Tour de mafate : à quoi t'attendre ?

Je ne vais pas te le cacher… La Réunion n’est pas trop réputée pour ses longues plages de sable blanc mais plutôt pour ses reliefs complètement déchiquetés. Presque même chaotiques !

Un bonheur pour les randonneurs certes, mais à conditions d’aimer le dénivelé bien sûr, car là-bas rien n’est plat ! La plupart des sentiers du cirque sont parcourus de nombreuses marches rocailleuses ou matérialisées par des gros rondins de bois. Au delà de te détruire les genoux quand tu n’es pas trop entraîné ou affûté, elles permettent de maintenir un minimum les sentiers en état surtout lorsque les pluies tropicales s’abattent dans cette région assez humide de l’île. Parce qu’il faut savoir qu’à la Réunion, quand il pleut, ça déménage !

Bref, venir faire le tour de Mafate ça se prépare et mieux vaut avoir un peu l’habitude de crapahuter en montagne car on est très loin des sentiers plats du littoral de métropole.

Comme tu le sais maintenant, étant de grands fans de rando, on a voulu mettre le paquet dès notre arrivée sur l’île ! On ne voulait pas se contenter de 2 ou 3 jours dans le cirque. On voulait clairement faire le tour de Mafate ! Et 5 jours nous a semblé être l’idéal.

TOUR DE MAFATE : COmmencer tranquillement

Histoire de te donner un petit aperçu global de ce trek, on a parcouru 60 kilomètres. Marché environ 20 heures (sans compter les pauses) et grimpé environ 3700m de dénivelé positif (et autant de négatif).

Avant de partir je me traînais une vieille tendinite au genou dont j’avais un mal de chien à me débarrasser… On a donc décidé de faire le tour de Mafate sur 5 jours afin d’avoir des journées relativement cool. Mais ne sachant pas trop à quoi nous attendre en terme de sentier et de dénivelé, on a décidé de ne pas faire plus de 4h/4h30 de marche par jour ! Ça aurait été con de réveiller madame la tendinite et d’être bloquée pour le reste du séjour…

Voici donc à quoi ressemble notre itinéraire pour faire le tour de Mafate. Le départ et l’arrivée se font au niveau du col des Boeufs, non loin du petit village de Le Bélier (au bout de la route jaune toute tortueuse).
Concernant les sentiers et le marquage, pas de panique tout est extrêmement bien aménagé et entretenu. Tout est très bien indiqué !

Tour de Mafate

DISTANCES, DÉNIVELÉS, TEMPS DE MARCHE

Il est totalement possible d’envisager le tour de Mafate sur 4 jours si tu es en pleine forme ! Mais attention, les temps de marche seuls ne veulent pas dire grand chose ! Prends bien en compte les dénivelés car comme je te le disais plus haut, l’enchaînement des marches est assez traumatisant pour les articulations. Surtout à la descente…

Jour 1 du tour de mafate : Col des boeufs - La Nouvelle - Marla

13,2km • 4h10 • + 600m • – 810m

Tour de Mafate Jour 1

Le départ du trek se fait donc au niveau du parking surveillé situé un kilomètre avant le col des boeufs. Parking surveillé oui, mais aussi payant : 12€/voiture/nuit ou 4€/voiture/journée.

On rentre dans le vif du sujet

Cette première partie jusqu’au col se monte sur une piste forestière. Puis c’est à partir d’ici qu’on rentre dans le vif du sujet et qu’on commence la descente vers l’îlet de La Nouvelle. L’îlet le plus peuplé de Mafate avec environ 150 habitants.

Ici, on voit que c’est la végétation qui décide ! Et c’est d’ailleurs à partir de là que nous faisons connaissance avec les fameuses marches de Mafate. Pas très réglementaires… Généralement 30 à 40cm de haut. 

Après 200m de dénivelé négatif et environ 3 kilomètres, on arrive dans un environnement encore bien différent : la Plaine des Tamarins. Une zone plutôt plate (c’est rare ici à Mafate) qu’on traversera pendant un bon kilomètre. Une plaine envahie par des tamariniers, des arbres assez bas aux branches biscornues et souvent couverts d’une mousse étrange.

En conséquence : une ambiance mystérieuse, surtout ce jour là car on a eu un gros temps de merde et avec le brouillard qu’il y avait c’est tout juste si on voyait le bout de nos bâtons. Finalement, impossible de dire si on venait de débarquer à la Réunion ou en Ecosse… 😅

La nouvelle : le plus grand îlet de Mafate

Puis 300m de dénivelé plus bas, nous voilà arrivée à La Nouvelle. À ce qu’il paraît c’est un chouette petit îlet mais malheureusement avec ce brouillard à couper au couteau, on n’en garde pas un souvenir formidable… Du coup, on ne s’y est pas trop attardé et on a continué en direction de Marla. Ilet suivant, qu’on a fini par rejoindre 6,5km plus loin au moment d’une belle éclaircie.

Tour de Mafate, Cirque de Mafate

Ce soir on dort chez Yolande !

Notre gîte pour la nuit sera le gîte de Yolande Hoareau. Les chambres se trouvent dans de petites cabanes toutes mimi toutes colorées, face à un panorama qui, on l’imagine, doit être incroyable… Cependant, manque de bol nous revoilà dans la brume et on y voit rien. Vivement demain matin !

Juste le temps de s’installer, de prendre une petite douche dans les sanitaires communs et à 18h le repas est prêt, on n’a plus qu’à mettre les pieds sous la table ! Merci Yolande 😄.
Au menu… Allez je parie que tu as deviné ! Bien joué, et oui cari poulet ! Tout d’abord une petite salade avec la laitue du jardin en entrée et pour finir, une part de gâteau coco en dessert, le tout arrosé avec une bouteille de Planteur fait-maison. 
« Yolande, t’as pas peur de nous laisser la bouteille entière ? »

Tour de Mafate

GÎTE DE YOLANDE HOAREAU

46,60€ la chambre double avec les 2 petits-déj auquel nous avons rajouté 30€/personne pour le copieux repas du soir.
Réservation : 
https://book.reunion.fr/fr/hebergements/310777/g%c3%aete-yolande-hoareau/details

Jour 2 DU TOUR DE MAFATE : Marla - Trois Roches - Roche Plate

11km • 3h30 • +415m/-910m

Tour de Mafate Jour 2

UN réveil grandiose !

Punaise je sais pas si c’est le décalage horaire (+3 heures) ou si c’est déjà l’effet « Mafate » mais je crois qu’on n’avait pas fait une nuit aussi bonne depuis bien longtemps. On a dormi comme des bébés ! Premièrement une super bonne literie et surtout comme on était en chambre double pas de ronfleurs dans les parages ! Du coup, nous voilà bien reposés, prêts à attaquer cette nouvelle journée et en plus avec le soleil ! 

On découvre enfin l’immensité des paysages qui nous entourent et tout ce qu’on a loupé la veille alors qu’on progressait un peu à tâtons, à l’aveuglette dans l’épaisse végétation.
Maintenant, on aperçoit bien l’immense rempart qui relie le Maïdo au Grand Bénare juste derrière nous et le col du Taïbit qui nous sépare du cirque de Cilaos un peu plus au sud… C’est juste magnifique !

EN ROUTE MAUVAISE TROUPE !

Après un bon petit-déj c’est reparti ! On prend la direction du nord-ouest vers Trois Roches en longeant la fameuse rivière des galets (celle qui traverse tout le cirque du nord au sud) avec toujours sur notre gauche l’impressionnant rempart qui referme le cirque de Mafate.

Puis, une fois au niveau de Trois Roches, tu ne pourras pas louper la superbe cascade. Je crois pas qu’elle ait de nom particulier mais impossible de passer à côté sans la voir. Cependant, il est vraiment dur d’évaluer la hauteur de la chute d’eau mais ça se compte en plusieurs dizaines de mètres. Le gouffre qui s’est créé ici par l’érosion est impressionnant ! Regarde bien la deuxième photo qui suit et compare la hauteur de la chute d’eau avec les jambes du gars qui dépasse en haut à droite et tu vas vite comprendre l’ampleur de la chose !

Tour de Mafate
Tour de Mafate

Après de longues minutes à contempler le spectacle et après un petit bain de pieds régénérateur, c’est reparti direction l’îlet de Roche Plate. Depuis la cascade il faut compter à peu près 6 kilomètres pour rejoindre le gîte de Merlin, là où nous passerons la nuit.

Bienvenue chez merlin

Un petit gîte sans prétention fait de bric et de broc, construit sur un terrain bien escarpé à flan de montagne, avec deux jolies terrasses et un panorama de folie.

On nous l’avait sacrément bien vendu « un des meilleurs gîtes qu’on ait fait dans Mafate », « super literie, rien à dire ». Et pourtant, c’est celui qu’on mettra en dernier des 4 gîtes qu’on a fait… Non pas parce qu’il n’était pas bien, mais clairement il était un peu en dessous des autres.

A vrai dire, ce qui nous a surtout embêté c’est que l’isolation phonique dans les chambres était proche du néant. D’une part des cloisons en lambris, d’autre part un parquet et des lits qui grincent et enfin deux gros ronfleurs de chaque côté…

En définitive, une nuit vraiment pas terrible. En fin de compte, c’était un peu comme dormir dans une seule et même grande chambre avec les joies qu’on connaît en refuge… Celles de dormir avec des ronfleurs.

Bon, mis à part ça dans l’ensemble, on a été vraiment très bien accueillis, le cadre est magique et en plus, on a super bien mangé ! Conclusion, il faut juste prévoir de bons boules-quies.

Tour de Mafate

GÎTE CHEZ MERLIN

43,60€ la chambre double avec les 2 petits-déj auquel nous avons rajouté 27€/personne pour le super repas du soir.
Réservation : http://book.reunion.fr/fr/hebergements/310952/gite-chez-merlin/details

Jour 3 DU TOUR DE MAFATE : Roche Plate - La Brèche - Les Orangers - Les Lataniers - Cayenne

12km • 4h00 • +560m/-1100m

Tour de Mafate Jour 3

aujourd'hui ça descend !

Après un bon petit-déj avec une vue imprenable sur le cirque, nous rechaussons nos gros godillots et c’est parti mon kiki !

Tout d’abord, on attaque la journée par une petit grimpette de 100m de D+ en direction de la Brèche puis nous redescendons à travers une belle végétation vers l’îlet des Orangers et enfin celui des Lataniers. Le premier îlet, qu’on traverse après 5,5km, porte très bien son nom puisque comme tu le verras il y a des orangers absolument partout ! Il y a même parfois une petite dame qui vend des jus d’orange frais au bord d’un petit chemin.

Ensuite nous passons par l’îlet des Lataniers trois petits kilomètres plus loin et on arrive enfin à Cayenne au bout d’une douzaine de kilomètres environ (depuis le point de départ) et un profil largement descendant.

Juste avant de remonter sur Cayenne (à environ 10km du départ), on s’est octroyé une petite pause baignade dans la rivière des galets afin de faire trempette. Une pause qui nous a bien requinqué d’autant plus que le midi là, le soleil cognait fort ! 

Tour de Mafate

le plus beau gîte de mafate

Ahhh Cayenne, un tout petit îlet mais tellement charmant… Avec sa petit chapelle d’un côté et son magnifique gîte de l’autre (il n’y en a qu’un seul ici, tu ne peux donc pas te tromper). Honnêtement, c’est le gîte qu’on a préféré et de loin ! Ses couleurs vives le rendent absolument sublime et en plus il dispose d’une terrasse qui offre une vue à couper le souffle. Autant dire qu’on serait bien resté ici 2-3 nuits de plus. Enfin tu me diras on aurait quand même vite fait le tour des environs…!

En plus de ça, on a été super bien accueillis et le repas était une fois de plus bien copieux ! D’ailleurs le soir là on eu de droit de goûter leur fameux rougail-saucisse, le deuxième plat typique de l’île et je peux te dire qu’on a pas caché notre joie de découvrir un peu autre chose que le cari poulet ahah ! Finalement la base reste la même : du riz et des graines mais le poulet est remplacé par des petits morceaux de saucisse fumée. Conclusion, c’est vraiment pas mal du tout !!!

Tour de Mafate, Cirque de Mafate

GÎTE DE GRAND PLACE (À CAYENNE)

39,60€ pour 2 personnes dans un dortoir de 4 avec les 2 petits-déj auquel nous avons rajouté 24€/personne pour le repas du soir.
À savoir qu’en ce moment à cause du Covid, si tu réserves un dortoir pour 4 alors que vous n’êtes que deux et bien vous ne serez pas plus que deux dans ce dortoir. Nouvelle réglementation !
Réservation : http://book.reunion.fr/fr/hebergements/310782/cayenne-g%C3%AEte-de-grand-place/details

Jour 4 DU TOUR DE MAFATE : Cayenne - Grand Place - Ilet à Bourse - Ilet à Malheur - La Plaque - Aurère

10,6km • 3h30 • +965m/-590m

Tour de Mafate Jour 4

Sur les traces du facteur

Aujourd’hui nous attaquons notre 4ème journée par une bonne grimpette de plus de 400m de D+. Nous faisons tout d’abord un premier stop à Grand Place, l’îlet qui se situe juste au-dessus de Cayenne, 150m plus haut. L’idée étant de faire le plein en sandwichs à la petite épicerie du Pavillon puis une fois le ravitaillement fait, cap sur Ilet à Bourse.
D’ailleurs, si tu passes à Grand Place tu pourras apercevoir une statue du célèbre facteur qui a livré le courrier dans Mafate pendant 40 ans de 1951 à 1991 !!! Une légende ici…

Nous arrivons ensuite à Ilet à Bourse au bout de 4,5km environ, charmant petit village avec sa jolie petite église… Puis nous traversons Ilet à Malheur mais comme il n’y avait plus de place dans aucun des gîtes ici, on a poussé jusqu’à Aurère, environ 30 minutes plus loin.

Tour de Mafate

Ce soir nous dormirons donc au gîte le Mafatais, en montant dans Aurère sur la gauche. Encore une fois dans un cadre et avec vue incroyable… On est contents d’être arrivés de bonne heure, on va pouvoir se poser un peu dans le beau jardin et admirer le panorama avec un petit bouquin et une petite bière locale.

Tour de Mafate

Le meilleur boulanger de mafate

Une fois de plus nous avons été super bien accueillis et peut-être même encore mieux que les autres soirs. Nos hôtes ont été aux petits soins avec nous. Et en tant que bons français, on a apprécié le pain frais du matin… Car oui à Aurère, ils ont la chance d’avoir une boulangerie avec une multitude de pains avec des céréales super variées ainsi que plein de bonnes viennoiseries ! Il est d’ailleurs possible de leur commander des sandwichs pour le lendemain midi, mais il faut penser à leur demander la veiller au soir.

GÎTE LE MAFATAIS

101,60€ pour 2 personnes en chambre double avec les 2 petits-déj et les 2 repas du soir (toujours entrée plat dessert et rhum arrangé).
Réservation : https://book.reunion.fr/fr/hebergements/1381586/le-mafatais/details

Jour 5 DU TOUR DE MAFATE : Aurère - Col des Boeufs via le sentier Augustave

12,5km • 3h40 • +1160m/-215m

Tour de Mafate Jour 5

attention sentier vertigineux, disent-ils

Pour commencer la journée, on s’est fait un super petit-déjeuner (d’ailleurs je me serais bien fait la baguette entière) puis après un petit passage par la boulangerie d’Aurère pour récupérer notre pique-nique du midi, cap sur le fameux sentier Augustave. un des plus chouette du cirque à priori…

En fait à la base on avait prévu de revenir un peu sur nos pas vers l’îlet de La Plaque puis de prendre le sentier scoot qui est lui aussi très connu dans Mafate et qui mène également au col des Boeufs… Mais plusieurs personnes (des locaux notamment) nous ont conseillé de plutôt opter pour le sentier Augustave. Globalement un peu plus technique et plus vertigineux mais aussi plus ludique surtout si on est relativement à l’aise et qu’on n’a pas le vertige. Alors, go, changement de programme, c’est parti pour Augustave ! 

Effectivement, on n’a pas été déçu. Pas mal de passerelles et d’échelles qui rendent le parcours un peu plus ludique et en seconde partie de rando, plusieurs traversées de rivière. Idéal pour refaire le plein des gourdes donc inutile de partir avec 3 litres d’eau chacun le matin.

Tour de Mafate

Finalement, Ils n'avaient pas tort...

Puis c’est à partir du cinquième kilomètre que les choses sérieuses commencent et qu’on attaque le gros de la montée et des 700m de D+ restants.
D’ailleurs, on voit qu’on se rapproche de Salazie et que la végétation change complètement, conséquence de l’humidité ambiante. J’adore cette partie de l’île ! D’ailleurs ça nous rappelle un peu notre premier jour, enfin, avec le brouillard en moins tu me diras… Mais la végétation est très similaire, beaucoup plus tropicale avec des variétés incroyables de fougères, de vacoas et bien d’autres… D’ailleurs, ici c’est tout à fait courant que les fougères fassent plusieurs mètres de haut !

Et après 12 kilomètres de marche environ, nous revoilà sur l’arrête qui sépare Mafate et Salazie, avec une super vue sur le cirque voisin et il ne nous reste plus qu’à rejoindre la voiture un peu plus haut. Pour se faire, deux solutions : emprunter la route mais c’est un peu tristounet après toutes les belles choses qu’on vient de voir en 5 jours… Ou emprunter un petit sentier, un peu plus long mais tellement plus sympa !

Tour de Mafate

Et puisque toutes les bonnes choses ont une fin...

Voilà, la boucle est bouclée et notre tour de Mafate touche à sa fin…

Pour conclure sur ces cinq jours dans Mafate, je retiendrai avant tout les paysages incroyables de ce cirque, ainsi que sa végétation luxuriante, extrêmement dépaysante et ses reliefs incroyablement escarpés. J’évoquerai également l’accueil relativement chaleureux des locaux dans leur gîte ainsi que leur cuisine locale. Certes, un peu récurrente mais toutefois gouteuse et copieuse ! Et enfin, je parlerai aussi de leur mode de vie ainsi que de leur culture, qui donnent à ce cirque cet aspect si dépaysant. 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour t’abonner et recevoir mes bons plans et mes derniers articles de blog randonnée :

QUI SUIS-JE ?

Julie, auteur de ce blog voyage

Moi c’est Julie, organisatrice de road-trip sur-mesure mais surtout grande passionnée de voyage, de nature, d’outdoor de photo et de vidéo.

J’ai créé ce blog randonnée dans le but de te donner les clés pour voyager un peu différemment, car c’est en sortant des sentiers battus et en quittant sa zone de confort, que le voyage prend tout son sens.